La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les actions de l'équipe interne

 

La permanence sociale

La permanence sociale a pour but d'apporter une aide plus spécifique et individuelle aux personnes qui en font la demande. Ces dernières peuvent être reçues en entretien tous les matins et sur RDV dans l'après-midi.

Cette permanence permet de répondre à 3 types de demandes:

  • L'urgence : répondre à une situation qui nécessite une réponse effective et rapide, qui ne pourrait pas être obtenue ailleurs ou difficilement. Exemples : contacter un employeur, de la famille ; assurer une régulation suite à un comportement non compatible à la vie en collectivité ou ne respectant pas le règlement  intérieur, ...
  • La générale : elle concerne toutes les démarches qui permettraient à la personne de se stabiliser ou de maintenir sa stabilisation. Exemples : aide administrative, …
  • L'accompagnement dans le cadre d'un projet personnalisé : à la demande de la personne et/ou d'un membre de l'équipe, proposer un accompagnement social structuré aux personnes ne bénéficiant pas d'un référent social ou rencontrant des difficultés trop importantes pour un accompagnement ordinaire.

 

L'écrivain public

Caroline Follin prête sa plume aux personnes accueillies pour écrire un courrier administratif, reprendre contact avec des proches ou encore écrire des histoires de vie.

Caroline permet ainsi de (re)créer du lien et de renouer avec un passé souvent difficile.

Caroline intervient une matinée par quinzaine le mercredi matin.

Environ 50% des courriers sont personnels et les 50 autres plutôt d'ordre administratif. Dans tous les cas, le questionnement sur le contenu et la finalité du courrier envisagé est essentiel et fait l’objet d’un entretien préalable.

"Je prends le temps de clarifier et d’entendre la spécificité de chaque demande:

Pour la correspondance personnelle, je propose des cartes postales. Le fait de choisir un support qui leur plait, original et moins engageant qu’une lettre,  les aide à prendre la décision d’écrire par ma plume. Ecrire à un parent resté au pays, à un enfant dont ils n’ont pas la garde, à un ex-conjoint…..etc. Je me retrouve parfois au cœur de leur vie affective. Nouveauté de l’année : les cartes collectives de 2 ou 3 amis pour un des leurs retenu en maison d’arrêt. J’y joins toujours une enveloppe timbrée et papier pour une éventuelle réponse et surprise, certains répondent de longues lettres !

Pour la correspondance administrative, les courriers s’adressent à un avocat, à la Préfecture, à un employeur ou autre tiers pour tenter de débloquer une situation, régler un litige,…etc. Ils savent l’importance de l’écrit dans ces types de démarches et apprécient que je leur poste leur courrier en recommandé."

 

Le jeudi de la parole

Afin d'associer les accueillis au fonctionnement de l'accueil de jour et de permettre à chacun de se faire entendre, un espace d'échange et de libre expression a été mis en place tous les premiers jeudis du mois.  

Ce temps de parole a pour but de permettre aux personnes accueillies de participer aux orientations et aux décisions prises par les accueillants :

  • Sur l'organisation interne et la vie quotidienne de l'accueil de jour
  • Sur les activités proposées
  • Sur les projets de travaux et d'aménagement des espaces d'accueil
  • Sur les permanences des partenaires

 

En 2014, 8469 entretiens ont été réalisés toutes démarches confondues par les travailleurs sociaux de l’association, dont 3300 dans un espace informel.